HAPPY DAYS : -60%* sur les plus belles marques (*du 23 novembre au 6 décembre, hors outlet)

Style versus Mode

Voilà une sempiternelle question qui trouve dans le contexte actuel de préoccupations environnementales et responsables une résonance bien particulière. Car il s'agit ici de définir des comportements d'achats ayant des impacts à la fois sur la planète et sur notre appétence à la consommation, parfois compulsive.

Les médias, les réseaux sociaux, nous incitent à porter la dernière pièce hype pour avoir le look impeccable et au goût du jour, légitimant notre appartenance à un groupe. N'est-ce pas ici une course en avant d'une mode déconnectée de la personne ? C'est en tout cas une question que l'on est en droit de se poser aujourd'hui. Car oui la mode peut s'associer plus au style qu'à une consommation effrénée.

Et la question qui se pose est celle de la mode en opposition au style :

« La mode passe et le style reste » disait Yves Saint Laurent. Car la mode est passagère, datée, tandis que le style est pérenne, intemporel en ce qu'il est propre à ce que chacun veut transmettre, en exprimant sa personnalité, sa vraie nature, hors des considérations de mode (en tout cas dans le sens qui lui est donné). Il y a une réelle différence entre exprimer sa singularité à travers un style individuel et être tendance en suivant la mode. Le style est intemporel alors que les tendances mode passent. Le style est personnel contrairement à la mode qui est portée par tout le monde, ou presque. 

« La mode c’est ce que vous achetez, le style c’est ce qui vous appartient ! » Carine Roitfield

Dans les temps actuels, il est donc légitime de se poser la question de l'achat de mode, industrie la plus polluante et ayant des impacts environnementaux et sociaux catastrophiques. Pour autant acheter un vêtement doit rester un acte de plaisir (en tout cas pour ceux qui l'aiment). Mais cet acte peut s'orienter vers des comportements plus responsables et vertueux, au delà de tout sentiment de culpabilité. 

Une des pistes seraient de ne plus opposer Style et Mode, mais plutôt de les associer harmonieusement. On ne pourrait qu'inciter chacun à trouver son style, et à ne considérer la mode (saisonnière par nature) qu'en une source d'inspiration, qu'en un creuset de vêtements, sans pour autant chercher à copier une tendance. 

Deux comportements peuvent alors émerger (distincts mais ne s'excluant pas) : acheter des pièces basiques et intemporelles pour leur qualité intrinséque de durabilité. Mais acheter des pièces de mode n'est pas forcément incompatible : c'est un acte de plaisir assumé qui sera choisi et non imposé. Et cette pièce « mode » enrichira une panoplie au delà de toute temporalité. Une pièce achetée en été 2020 pourra se porter en 2023 car son acheteur s'en sera approprié hors de toutes notions de saisonalité. 

Voilà une piste qui nous permettra tous de regarder la mode avec un nouvel œil, son propre œil hors de tout ditact. Tout devenant intemporel car c'est la décision de celui qui le porte . Et c'est ça le style au fond., revenir à ce que l'on est et non à ce que l'on nous dicte.

C'est le crédo de drimi.men qui vous propose pour un même vêtement des silhouettes différentes, définissant ainsi des suggestions de style, en se libérant des calendriers. C'est à voir ici