HAPPY DAYS : -60%* sur les plus belles marques (*du 23 novembre au 6 décembre, hors outlet)

L'upcycling, en plein boom

Crédo des marques s'inscrivant dans une démarche éthique et tendance en plein boom, l’upcycling c'est avant tout une prise de conscience pour une consommation responsable intégrant le fait que les ressources sont limitées mais aussi une volonté d'avoir un impact moindre sur l'environnement.

Le textile est la 2ème industrie la plus polluante dans le monde. Produire des vêtements consomme de grandes quantités d’eau, utilise beaucoup de pesticides tout en émettant du gaz à effet de serre. L'upcycling est alors une alternative permettant la réduction des émissions de CO2, de la consommation d’eau liée à la création de vêtement, des stocks d’invendus qui sont brûlés en valorisant de vieux vêtements. Cette tendance en vogue pourrait être une des réponses possibles à la crise existentielle des marques de mode qui, à force de multiplier leurs enseignes et de proposer les mêmes produits partout, ont fini par perdre un peu d'exclusivité et de rareté.

La fast-fashion a généré des stocks énormes d'invendus. Depuis quelques années, une nouvelle génération de marques a pris conscience de la nécessité de repenser les modèles économiques du secteur, et de nouvelles marques éco-responsables parient sur l’upcycling. 

Il s'agit ici de récupérer des tissus ou des vêtements existants et leur redonner une nouvelle vie plutôt que de les jeter, dans un processus de production réinventée : tout d’abord dénicher le bon tissu, s’assurer de son état, avant de concevoir une nouvelle pièce à partir de l’ancienne. L’upcycling se différencie du recyclage classique car il s’agit bien là de donner une valeur ajoutée au produit de base, refaire du neuf avec du vieux. 



Des marques phares : 

Dans l’univers de la mode, la première apparition publique de ce concept date de l’automne 1989 lors du défilé du créateur belge Martin Margiela. Les mannequins arboraient alors des pièces conçues à partir de sac plastiques Franprix.

Marine Serre, lauréate du prix LVMH en 2017, a rapidement marqué les esprits. En mars 2018, elle dévoile sa première collection, comportant 30 % de pièces upcyclées. Puis, une seconde, qui en comportait cette fois-ci 45 %.

Fondatrice et directrice artistique d’Andrea Crews, Maroussia Rebecq détourne quant à elle les codes de la mode depuis près de 10 ans. La marque a fait de son style streetwear couture et de sa démarche d’upcycling sa signature. 

Autre figure de proue, Marianne Beck et sa marque de streetwear Affekt, lancée en 2018 et basée à Paris. La marque place le local et le recyclage au cœur de son process et propose des pièces en éditions limitées, entièrement faites mains à Paris.

Les marques Homecore et Faguo ont depuis longtemps adopté l'upcycling pour une partie de leurs collections. Overlord, nouvelle marque française, trouve quant à elle son inspiration dans les pièces vintage inspirées des vêtements de travail ou militaires. 

La mode éco-responsable et créative :

L’Upcycling s’inscrit dans les principes du développement durable en recyclant des matériaux usagés pour leur donner une seconde vie. Mais du recyclage inventif, créatif, moderne en créant des pièces pointues, avec des matières déjà utilisées. Cette tendance cherche à attirer des clients exigeants, tout en participant à l’écologie. Partir d’anciennes pièces déjà utilisées pour en créer est un challenge passionnant pour les créatifs du monde de la mode. 


Une tendance qui s'installe?

Le développement durable s'installe comme une valeur durable particulièrement dans le monde de la mode, au delà des marques de luxe. Ainsi la marque japonaise Uniqlo propose désormais des collections de vêtements fabriqués à partir de matières recyclées et durables. Le groupe H&M aussi en incitant leurs clients à apporter leurs vieux vêtements en échange d’un bon d’achat à dépenser dans le magasin. En fait, si ces marques s’emparent de ce phénomène c’est parce qu’elles savent qu’elles vont réussir à toucher un grand nombre de clients, de plus en plus sensibles aux questions climatiques. Longtemps considéré comme un marché de niche, l’Upcycling a désormais une place importante dans l’univers foisonnant de la mode et du design.

 

Crédits :

DR